Le mot du Maire

Le mot du Maire

16 Avr

Le mot du Maire

Saint-Pryvé, une commune qui continue à vivre !

La phase la plus compliquée du confinement va commencer. Je veux parler, bien entendu, du déconfinement qui nous impose les règles les plus strictes si l’on veut que les 7 semaines que nous avons passées à nos domiciles aient permis, je l’espère, d’enrayer la pandémie. Le lavage de mains, la distanciation sociale et le port du masque restent les moyens les plus efficaces pour empêcher une nouvelle pandémie.

La vie reprend, les végé’tri ont été rouvertes, les déchetteries aussi, nous planchons maintenant sur la réouverture des écoles en essayant de pénaliser le moins possible les enfants et les parents qui doivent retourner travailler.

Les choix qui ont été arrêtés devraient contenter la plupart d’entre vous, compte tenu des parents qui ont donné réponse sur le retour ou non à l’école de leurs enfants. Ainsi, les écoles rouvriront bien le mardi 12 mai, uniquement pour les primaires, par classes de 15 élèves, comme l’exige le protocole sanitaire. La cantine ne fonctionnera pas et il sera demandé aux parents de récupérer leurs enfants le midi ou, pour ceux qui ne le peuvent pas, de leur préparer un pique-nique.

Pour les maternelles qui ne rouvriront pas, le service minimum d’accueil, mis en place depuis le début du confinement, se poursuivra pour les enfants de soignants ou ceux dont la profession est jugée prioritaire par l’Etat. La garderie périscolaire ouvrira à partir de 8h et le soir, jusqu’à 17h, heure à laquelle les parents devront avoir récupéré leurs enfants.

Concernant les masques, je voulais remercier nos 16 couturières qui ont œuvré sans relâche pour nous confectionner quelques 1500 masques qui seront distribués en priorité au personnel de la mairie, des écoles, des personnes en difficulté inscrites au CCAS et aux personnes âgées de plus de 70 ans habitant la commune. Pour ces derniers, la distribution sera faite par la réserve communale que je remercie pour son dévouement en cette période de crise. Pour les autres habitants, en fonction des arrivages, je vous ferai savoir le mode de distribution.

Comme vous le constatez, il nous faut nous organiser et réapprendre des gestes simples pour ne pas compromettre l’avenir !

X